27/02/2007

Pourquoi "Poker Libre Addiction" ?

Qu'ai-je bien pu vouloir dire en intitulant ce blog "Poker Libre Addiction" ?

- Le poker est un jeu qui, comme tous les jeux ou occupations pratiqués à hautes doses, peut créer une addiction : le jeu prend progressivement des proportions démesurées. Il peut devenir un refuge, dans lequel on se complet et qui coupe la majorité (voir la totalité) des liens sociaux si l'on est pas vigilant. Je parle en temps qu'ancien gros joueur de Warcraft III, auquel j'ai trop longtemps et trop intensivement joué ..

Ce phénomène est le mal de notre époque : les jeunes deviennent de plus en plus précocement des "geeks".
Un geek est un individu passant la plupart de son temps chez lui, bien souvent devant son ordinateur, jusqu'à en oublier presque qu'il existe une "vraie" vie, de "vrais" gens ..
A quel degré êtes-vous déjà atteint ? Faites donc ce test de geekitude

- Pour revenir au poker, il faut rajouter à ce souci de l'addiction aux jeux, le paramètre "argent", car ce jeu a des répercutions financières, notamment pour les débutants (tout le monde ne peut pas en sortir gagnant évidemment)

Il faut donc être pleinement conscient de ce caractère addictif du poker qui peut nous mener à l'isolation sociale, et de plus à la ruine (pas très joyeux tout ça) si on ne fait pas attention. Bref, il faut juste faire preuve d'un peu de bon sens, et ne pas perdre le contrôle de la situation.

Cet intitulé de "Libre Addiction" symbolise donc une certaine vision du jeu, une vision dans laquelle on se fait plaisir tout en gardant les pieds sur terre.


D'autre part, le gouvernement français n'autorise pas -pour l'instant- les jeux d'argents en ligne, ce que je considère comme une réduction de nos libertés, motivée par des raisons économiques (protection des monopoles de la FDJ et du PMU).

C'est donc le coté militant de l'intitulé "Poker Libre Addiction" : Il serait temps que la législation nous donne cette liberté de pouvoir jouer au poker en ligne, à nous joueurs qui savons jouer en gardant les pieds sur terre.

2 commentaires:

Clemence a dit…

ah oui moi j'en connais des geek et pas des moitiés !!!!
merci de dénoncer le phénomène qui est un fléaut pour notre société

aldanjah a dit…

Amis geek, rassurez vous. La geekitude n'est pas un fléaut pour toutes : Il existe aussi des filles qui recherchent des geeks..
Un site pour toi Clémence : Copine eGeek.com