30/08/2009

FPT 2009, étape parisienne

La salle du Carrousel du Louvre était pleine hier : 1500 participants.
A gagner : juste 30 places pour la finale.

Mes espoirs de qualification étaient donc maigres, mais j'étais bien décidé à faire le maximum..




1500 en tapis de départ.
Sur les premiers niveaux, je fais quelques call en position, sans toucher mes flops.

Je m'illustre par un jeu "secure" :
Avec en main, flop , je me fais check-raiser par la SB (qui porte un écusson du CP).
Je call et lache après un second barrel sur à la turn.

Trop sécure même, car avec en BB, je just call (sans relancer) le 4-bet d'un mec qui me semble plutôt sage. Flop . je mets 120 dans ce pot à 200.
Il m'instant reraise à 600..
Décision difficile pour moi, car je dois alors décider si je joue mon tournoi sur cette main. Je lui fais confiance et fold en le mettant sur un JJ+.
Il retourne alors fierement ..

Quelques orbites plus tard, je me retrouve à 800 jetons et la première pause approche. Je réussis à doubler de justesse sur une rencontre KK vs JJ.

Après la pause, je suis un peu plus à l'aise, je fais quelques bons move.
Un shove en SB avec sur un limper que je sens faible.

Ensuite vient une rencontre vs qui tournera en ma faveur, je passe à 4500.
Je deviens assez actif préflop.
Parfois je dois lacher face à des relances à tapis (un et un notamment) mais parfois ça passe (avec des AK, AQ, QJ, KT..)

Sur des blinds 100 200, je paye même le tapis de 900 chips du bouton avec en SB. Il montre et double.

3 mains plus tard, je touche UTG et bet 600.
Un jeune (au milieu sur cette photo) en SB me regarde, me demande "tu n'as pas AK ou AQ quand même ?"
Je lui réponds par un haussement de sourcils, et il shove en poussant ses 4000 de tapis.

Quelques tours auparavant j'ai laché un 3bet sur sa blind dans la même configuration. En plus je suis assez actif, donc il doit espérer un fold et je le vois avec une main faible qui ne veut pas de confrontation (type AJ-).

Je paye et il retourne , qui tiendra. Je suis out 1050e.



Ce fut quand même une belle journée, et ce n'est pas Tibz23 (le gagnant de mon jeu concours, sorti sur JJ vs KK) qui me contredira.

J'ai aussi rencontré Celtic Touch (qui ressemble clairement à Horatio :p).
Celui-ci m'a présenté Pokerfred, un autre camarade bloggeur, qualifié pour le day2, et qui m'a reconnu grâce à mon tutorial sur l'insertion de cartes sur les blogs.

Ludovic Lacay -16eme au Main Event des WSOP s'il est utile de le rappeler - lui ne m'a pas reconnu :)
J'ai quand même tenté une approche, mais il m'a répondu : "Poker Libre quoi ? .. Poker Libre Addiction ??? ... non je ne connais pas".. Dommage :)

Je n'ai pas fait l'erreur de poser la même question à la charmante Alexia Portal, qui a accepté de répondre à mes 2 questions
- "Les pros de Winamax ne participeront pas à toutes les étapes, mais sont qualifiés d'avance pour la finale"
- "Il y a 3 ans, il y avait peu de filles sur le circuit, et Winamax n'a pas eu le choix lorsqu'ils recherchaient des femmes pour rejoindre leur équipe de pros."
Je pense qu'on est nombreux à trouver ce choix excellent :)


Bref, les pros de Winamax étaient accessibles et le mélange amateurs / pros était très agréable.

Ça donne clairement envie de participer à l'une des 12 autres étapes de ce FPT

A voir :
Reportage diffusé au JT de TF1
Le coverage de l'Etape de Paris par Winamax

25/08/2009

And the winner is..

Le quizz était facile, on pouvait s'y attendre :
Vous avez été INCROYABLEMENT nombreux à participer à ce quizz - jeu concours pour gagner LA dernière place gratuite pour cette étape parisienne du FPT..


En réalité, vous n'étiez "que" 16, mais c'est bon résultat pour mon modeste Poker Blog.
(je ne suis pas comme Xewod-le-mégalo qui déclarait, les chevilles enflées : "mon blog est très certainement devenu le blog poker le plus visité et populaire de France".. lol)

Sur ces 15 participants :
- 6 bloggeurs : Celtic Touch, GingKobiloba, Trankh, JulienPoker, mama913 et Guiohm
- Au moins 2 membres du Clup Poker : starbob et polos_bss
- 5 visiteurs d'origines non identifiées
- 1 pote IRL : Kad, vainqueur du dernier tournoi organisé chez moi.
- 1 fille (oh la surprise !)


Bien entendu, j'ai hésité à choisir directement la fille (sans tirage au sort) mais par soucis honnêteté, je m'en suis remis au site http://www.random.org/lists/ :

Après avoir rentré la liste des participants :



Voici le résultat de la randomization :


Le gagnant est donc TIBZ23 !


Je transmets donc tes coordonnées à mon contact, qui te confirmera ton inscription ce samedi même à Paris.
Si tu n'es pas disponible ce week-end, merci de me prévenir assez vite : tu peux faire un heureux !


Pour tous les autres, sauf si on me donne d'autres places à distribuer, il ne vous reste plus qu'à tenter votre chance via les satellites Winamax..



Merci à tous les participants !

J'espère avoir l'occasion d'organiser d'autres jeu-concours comme celui-ci.. donc revenez régulièrement :)

A bientôt

21/08/2009

France Poker Tour, le Quizz de la DERNIERE CHANCE !

Après julienpoker.com en Juillet et Celtic Touch début Août, c'est à mon tour de vous donner UNE DERNIERE CHANCE de participer à l'étape parisienne du France Poker Tour le 29 Août.


l'étape parisienne du FPT en 2008L'étape parisienne du FPT en 2008

Pour gagner cette toute dernière place offerte par Winamax, c'est très simple :
- trouvez les réponses au quizz ci-dessous
- envoyez moi vos réponses (avec nom et prénom) par mail à l'adresse aldanjah@isto.fr
- laissez un petit commentaire de remerciement à Winamax (edit : ou à Antoine Dorin, président de le Fédération Française des Joueurs de Poker, qui organise ce FPT)


Date limite de participation : le mardi 25 Août à midi.

Je choisirai alors au hasard l'un d'entre vous pour m'accompagner à cet événement live de grande ampleur ! (1500 joueurs prévus !)


Le quizz est en fait un jeu d'association :

Parmi ces pros sponsorisés par Winamax, associez chaque lettre à un numéro :

A- Alexia Portal
B- Almira Skripshenko
C- Antony Lelouch
D- Michel Abecassis
E- Guillaume de la Gorce
F- Ludovic Lacay
G- Nicolas Levi
H- Vikash Dhorasso



1 - Ancien passionné de bridge, j'ai été commentateur des World Series of Poker pour la chaîne RTL9 en 2006.

2- Ci-dessous, j'ai 12 ans :




3- Mon pseudo sur PS est Vishnu24, et j'ai remporté le Sunday500 en Juillet

4- J'ai remporté $500,557 en finissant 16e sur 6494 joueurs lors du main Event des WSOP 2009

5- J'ai été filmé par MadeinPoker chez moi à Londres (et suis malheureusement depuis la cible des jaloux de ClubPoker)

6- J'ai passé plus de 24h en garde à vue suite à une partie de Cash Game où l'on m'a accusé à tord

7- Avec Vikash, j'ai atteint la table finale du Grand Prix de Paris de 2009

8- Je suis l'une des deux filles de la Team Winamax, et incontestablement son atout charme (je ne suis pas Michel Abecassis)



Pour vous aider, voici une série d'indices :

INDICE 1 INDICE 2 INDICE 3 INDICE 4 INDICE 5 INDICE 6 INDICE 7



PS : ceux qui ne seront pas disponibles pour l'étape du 29/08 à Paris peuvent quand même participer, pour le fun :)



Pour finir,

Je vous rappelle que le FPT, c'est une série de tournois live qui ont lieu dans toute la France (voir la carte) et que vous pouvez aussi vous qualifier en ligne via Winamax et ses satellites réguliers :


Image que l'on retrouve aussi chez julienpoker.com


J'attends vos réponses !

20/08/2009

Magazine CardPlayer d'Août 2009

35°, les pieds dans le sable.

Comme chaque année (ou presque) ma voisine sort son magazine, de type Voici ou Gala -ou Cosmo-.

Sur ce coup, je call : j'ouvre mon sac et en sors ma récente acquisition : le CardPlayer du mois d'Août.


Pour 4€50, vous avez droit à un contenu plus riche (forcément) que celui de City Poker, que l'on m'avait distribué gratuitement en Juin dans le métro.


La Une met en avant le parcours des Français aux WSOP, il n'en fallait pas plus pour je me laisse tenter.


Dans l'édito, la rédaction confie à Antoine Saout la délicate mission de remporter le Main Event. Une vision chauvine pas très réaliste au regard de la cote d'Antoine (de 1 contre 19)


Un sujet complet traitera d'ailleurs l'épreuve du Main Event.. mais sera publié dans le numéro de Septembre, .. zut !



Dans la section Actualité, voilà quelques infos que j'ai notées :
- Howard Lederer, l'un des side better vs Phil Ivey, est actionnaire de Fulltilt (un moyen imparable pour se faire sponsoriser :p)

- Shirley Bousquet (sponso Unibet) m'intrigue lorsqu'elle déclare ne pas aimer les tournois rebuy car "l'argent influence sur le résultat et avantage trop ceux qui ont les moyens"
Faudra qu'on m'explique en quoi c'est justement différent pour les rebuy..
Bref.. elle évoque un projet sur le poker en cours avec les Nous c'est Nous (Jean Dujardin, Bruno Salomone,..) dans lequel l'action se déroulera sur un tournoi. A suivre..

Sinon il est toujours sympa d'avoir sur format papier le calendrier des WCOOP de PS.. qui débutent le 3 Septembre (buy-in mini à 109$ quand même)


Ensuite, dans la section Technique :
- Phil Helmutt décrit une main : QQ flop Qxx. Son adversaire se couche à la turn face à un pot bet de Phil qui lui coupe les tirages. Bien joué Phil..

- Todd Brunson nous explique les règles d'un jeu qui consiste à lancer une balle de Ping Pong dans des gobelets de bière (une sorte de jeu du Caps à l'américaine). Je me demande encore ce que cet article fait dans la section stratégie..


- John Vorhaus donne d'intéressants conseils sur le gain/la perte de value :
"Si un type est en tirage et que le tirage apparait, inutile de vous lamenter et inutile de nier la réalité. Faite tout simplement parole, couchez-vous, et attendez un meilleur moment"

- Craig Tapscott donne un exemple check-raise à tapis à la river en pur bluff :
Avec 97 en main, board 54288. Après un check-call au flop, il donk bet la turn et profite du 8 à la river pour check-raise à tapis (un bon moyen de représenter le brelan de 8 ou le full). En tout cas, dans son exemple ça marche car son adversaire se couche.



Enfin, dans la section Histoire de Poker un article décrit longuement une photo des WSOP de 1983. Photo d'"anthologie" mais non publiée .. Un oubli du maquettiste ?


Malgré ces quelques imperfections, l'exemplaire en ma possession n'a pas survécu aux effets combinés du sable, de l'air salé, et de ma lecture intensive : la couverture et quelques pages se sont déjà détachées. (on peut dire qu'il a déjà bien vécu)



A voir aussi, pour les curieux, la section blogs du site (FR) de CardPlayer : poker-magazine.fr (blogs de Daniel Negreanu, de Scotty N'Guyen..)



Dernier mot :
Vous publiez un magazine de poker ?
Envoyez moi votre magazine, je m'engage à donner mon avis sur ce blog, et ce à titre gracieux :)

19/08/2009

Domenech "la lose" aux WSOP

Cette année, Raymond Domenech a été invité par Bwin à participer au Main Event des WSOP cette année 2009.
Eliminé au bout de 6h de jeu, on peut trouver le compte-rendu de sa perf sur le blog poker du Parisien.

Après avoir perdu un pot avec QQ vs T8 qui touche double paire, Raymond s'enflamme à tapis avec AJ sur un flop Jxx. Dommage, son adversaire avait QQ..


Estelle Denis, de son coté, a quand même réussi à finir à la 203e place (sur les 6494 inscrits)..



Un article "people-poker", pas très intéressant, mais qui me sert juste à introduire cette image excellente trouvée sur le blog de Vidberg

13/08/2009

Interview vidéo de David Sklansky

"Le poker est un jeu dans lequel vous devez prendre des décisions à partir d'un ensemble d'informations incomplètes, qu'il faut rassembler et rendre cohérentes pour prendre la bonne décision"..


C'est l'interview la plus visionnée du site lepoker.tv :
Celle de David Sklansky, l'auteur de l'ouvrage de "Theory of Poker" ( un livre que je n'ai pas lu)





Quelques autres passages :

"Pour gagner, il n'est pas nécessaire d'appliquer LA stratégie optimale. Il y a une notion d'adaptabilité.
Par comparaison, aux échecs, Kasparov battra plus rapidement un adversaire moyen qu'un ordinateur, car un ordinateur part du principe que son adversaire fera toujours le meilleur choix, alors que Kasparov saura que la stratégie optimale est inutile, il suffit d'exploiter les erreurs de son adversaire"

De même, au poker, il faut parfois savoir s'éloigner de la théorie.


Les joueurs online peuvent gagner beaucoup en multipliant les tables et en jouant uniquement de manière théorique, mais en live ça ne suffit pas : il leur manque le coté psychologique du jeu.


Pour gagner beaucoup, il vous faudra acquérir un minimum d'expérience : vous devez atteindre un niveau où les décisions dans les situations de base sont automatiques, vous aurez ainsi du temps pour vous concentrer sur les situations les plus difficiles.


Pour bien jouer faut-il du courage ? Du courage, non, il ne faut pas avoir peur de prendre des risques.
Il faut se dissocier de l'argent en jeu, être prêt à le perdre.

Ça passe notamment par le fait de ne jouer qu'une petite partie sa bankroll.

Si un joueur est prêt à risqué 100% de sa bankroll sur une coin-flip à 51%-49%; il n'est pas courageux, il est stupide.



D'autres vidéos sont à voir sur lepoker.tv :



10/08/2009

Strip Poker : les règles officielles

Question intéressante que l'on m'a posé suite à cette vidéo Paris Dernière de Strip Poker : quelles sont véritables règles du Strip Poker ?


Une recherche rapide sur ce sujet nous amène vite à cette compétition officielle : Le World Strip Poker Championship



Woohooo !





Ce tournoi a été organisé par PaddyPower, un bookmaker irlandais, à Londres en 2006.
200 participants était alors réunis.





Le vainqueur (photo ci-dessus) avait alors remporté 10000£.







Les règles appliquées lors de ce tournoi de Strip Poker :

Au départ, chaque participant commence avec 5 vêtements, et un nombre de jetons limité (par exemple 100 jetons)

Une fois que le joueur a perdu tous ses jetons, il doit enlever définitivement un vêtement.
Lorsque le vêtement enlevé, le joueur repart avec 100 nouveaux jetons.
Et ainsi de suite, jusqu'à ce que tout le monde se retrouve à poil :)

Les joueurs disposaient par ailleurs d'une serviette pour s'assoir et se couvrir, "but only after they had stripped completely" comme le précise le site de paddypower.



En France, le groupe Partouche a organisé son propre tournoi de Strip Poker en avril de cette année (cf : Nice Matin).
Contrairement au tournoi anglais, les participants étaient sélectionnés via un casting.
Pas du tout le même esprit donc.



A voir aussi :
- La vidéo Strip Poker chez Cauet
- Une émission américaine, présenté par Carmen Electra : Strip Poker Invitationnal

08/08/2009

Quelques vidéos d'Antoine Saout

antoine Saout facebookC'est la star du moment : Antoine Saout dit « Tonio292 », 25 ans, originaire du Finistère, a réalisé le rêve de tous les joueurs de poker : En parvenant en table finale du Main Event des WSOP, il s’assure un gain minimum d’1 million de $ (8 millions pour la première place).

Comme on peut le voir sur la description de son parcours sur webdopoker.com : il a découvert le poker il y a tout juste un an et demi.. et a stoppé ses études d'informatique pour se consacrer au poker.


Quelques unes de ses récentes interview-vidéos :

Avant qu'il n'atteigne la table finale (il reste alors 14 joueurs) :




Une fois dans les 9 derniers joueurs (les "November Nine", qui joueront la finale en Novembre) :




et en anglais :





Un enthousiasme très contrôlé, forcément la source de quelques déceptions sur le forum du Club Poker :




Malgré tout, on retiendra qu'il semble avoir un sang froid hors du commun.

Et puis un français à ce niveau, il y a quand même de quoi être fier..



Plus d'Antoine Saout ?

- son passage au JT de TF1, le 1/08
- une interview sur Europe 1, diffusée le 21/07

05/08/2009

« T’es pas si fort que ça finalement »

La semaine dernière, j’ai organisé un Sit&Go chez moi.
Oui oui, avec des vrais gens de la vraie vie.
8 joueurs. 10€ de buy-in. 3 places payées.
Je finis 6e sur 8.

Contrairement au précédent tournoi (qui date -déjà- de 2008), j’ai pris soin cette fois-ci de choisir une structure lente, pour nous permettre de jouer 2 bonnes heures avant que le mode boucherie (mode crazy-agressif) ne soit obligatoire.


Dans les premiers tours, je paye assez large et touche mes flops.
J’arrive à passer de 1500 à 1700 jetons en attaquant 2 ou 3 pots non relancés.
Malheureusement, mes adversaires sont plutôt prudents et malgré mon image loose, personne ne suivra ma min-bet sur ce flop KT2 alors que j’avais KT en main.

Arrive ensuite ce flop KQ7 ou j’ai QJ. Je call le pot-bet de la SB.
Sur un A à la turn, mon adversaire check et je mise comme si j’avais JT ou un As.
Bon intuition de sa part : Il ne lâche pas son K5 et me call, simplement.
Même scénario sur un 4 à la river, où il check et call sur ma tentative d'arrachage.
Après ce coup, je me retrouve à 1100 de tapis.

Ensuite je limp en position avec 86, et mise sur ce flop KK6.
Mister Key (l'adepte de william peel ci contre) un joueur agressif -qui a déjà doublé sur un duel QQ vs AK- me call en SB .
Turn : 2 . Il check call.
Et check-check un T à la river. Il montre 44.
Je remonte à 1500.



Les blinds commencent alors à peser sur les petits tapis.

Et 2 joueurs sortent :

Toni, qui s’empale sur un slowplay :
UTG+1, il call une grosse relance du bouton préflop avec un Q8 (« parce que c’était de la même couleur » m’expliquera-t-il ensuite)
Sur un board Q x x 7 x, il check le flop et s'enflamme alors sur la turn.
Tapis à la river, mais c'est un easy call pour son adversaire qui slowplayait 77.


Itsukee, joueuse assez serrée, check call un flop KTx avec K5.
Elle check-raise ensuite sur un J à la turn.
Mauvais timing malheureusement car son adversaire venait de faire suite avec AQ.




Puis vient mon tour (déjà) :
C'est le désert de mains depuis quelques tours, mais j’ai réussi jusqu’ici à survivre en plaçant quelques vols sur de bons spots.
Je suis alors de BB. Ça me coûte 320 jetons. Je retourne 22.
Mister Key (qui a 2 fois mon tapis) est au bouton et me relance x2.
Je le connais assez bien et le place sur un A9, AT.
Un petit coup d’œil les 900 jetons qu'il me reste et je réalise que cette BB représente donc ¼ de mon stack.
Dans cette situation, impossible que je lâche ma BB. Je me décide donc à jouer ce coin-flip.
Je pousse le tapis. Il paye et retourne AQ. Une Q au flop. Aïe. aldanjah est out.

Quelques vannes fusent de la part de Toni : « all-in avec paire de 2 ! tu n’es pas si fort que ça en fait ! »

Ne pas jouer ce coin-flip et rester avec 900 jetons, c’était du suicide !
Par contre, dans cette situation, peut-être qu’un call + all in sur n'importe quel flop sans As aurait été mieux joué, mais connaissant Mister Key, il aurait call mon petit tapis quelque soit le flop avec son AQ.
Ça revenait donc à un coin-flip quoiqu’il arrive.


Ensuite observateur, j’ai pu voir admirer Kad, le vainqueur, à l’action.
Il a placé quelques bons move :
A la bulle, Kad est en BB. Le chip-lead, un joueur sérieux, à sa gauche.
Le CL 3-bet pré-flop comme souvent. Et Kad, qui m’a montré KJs, le reraise à tapis (4 fois le montant du pot).
La Fold Equity est idéale. Son tapis représente quand même les ¾ du tapis du chip-lead. Après réflexion, celui-ci se couche finalement en annonçant avoir jeté 44.

Kad finira pas s’imposer en heads-up, et ce malgré un gros pot perdu avec AQ vs 96 qui touche un flop 7 T 8..


Pour le prochain tournoi, je prévois :
- une mi-temps (une petite pause ça fait pas de mal quand on joue 4h de suite)
- des gogos danseuses (ça c’est faux, mais c’est pour faire venir plus de joueurs)
- une répartition des gains plus généreuse pour le 3e (40%-35%-25% au lieu de 50%-30%-20%) car de toute façon, ces tournois se finissent toujours sur une série de coin-flip.


Et ça peut vous servir :
le site blindvalet.fr (gratuit) pour fixer la structure de vos tournois.

l'explication du format Double Chance par Celtic Touch (1 recave autorisée pendant la première heure, pas mal pour que les gens jouent un minimum)