22/10/2008

Un bon read, et pas de poisse..

C'est ça la classe !


Facile au poker de ramasser un pot avec les nuts (= la main max, genre J-9 sur flop 7 8 10) + un basique slowplay sur lequel l'adversaire vient s'empaler...

Facile aussi de balancer le tapis pré-flop avec un AK, AQs ou paire moyenne +, sur un petit tapis à l'agonie.


Plus dur par contre (mais ô combien plus jouissif) de gagner des pots en vous basant sur vos reads (= votre "lecture" de l'adversaire), à condition d'être sur que l'adversaire en question ne soit pas en train de vous manipuler.


Comme exemples, 2 mains :

L'une en HU à 5$ :
Les mises turn et river de mon adversaire indiquent de la faiblesse.
En continuité avec ma min-reraise à la turn, je place un gros reraise à la river pour arracher le pot.





L'autre en tournoi à 2.20$-180j :
A ce stade, je suis encore confortable, classé 9e sur les 38 restants, et me retrouve confronté à une décision difficile lorsque mon adversaire met son tapis sur la turn.
Je ne le crois pas sur une Q, ni sur une petite paire qui aurait touché son full (il aurait sans doute misé moins pour rentabiliser sa main).
Je ne crois pas non plus sur un JJ, KK ou AA, car il n'a pas relancé pré-flop.
Je vais au bout de mon read, et je paye, au risque de sortir..





D'où le "un bon read et pas de poisse, c'est ça la classe"..

3 commentaires:

Itsukee a dit…

Sympa cette phrase - titre, j'connaissais pas..

Anonyme a dit…

T'es trop un bogoss , surtout avec les lunettes!
Moi aussi j'aime bien lire !
Avec des bières et des frites!

Ernesto

aldanjah a dit…

Merci camarades !