22/08/2008

La Gagne : extrait sur la chance

Petite lecture récente : celle de La Gagne de Bernard Lenteric.
Pour résumer, c'est l'histoire d'un homme au sang-froid hors du commun (Benedict) qui défie un milliardaire au poker. Un duel entre les 2 hommes commence, avec et sans cartes..

Je vous livre un petit passage (un conseil donné à Benedict par son mentor) qui parle de chance :
"La chance joue un rôle, Benedict. Pour ou contre toi.
Il te suffira de la reconnaitre, de faire le tri, de déterminer exactement ce que tu lui dois dans ta victoire ou ta défaite.
Elle est folle, elle n'a pas de logique. Rien ne s'oppose à ce qu'elle t'abandonne pendant quinze ans.
Ignore-la, Benedict, sitôt que tu l'auras reconnue, ne compte jamais sur elle, sauf pour la combattre et limiter ses effets quand elle aide les autres.
T'imaginer qu'elle joue systématiquement contre toi serait comme croire que la pluie te vise personnellement. Et s'agissant de pluie, rappelle-toi : le Mont Ararat a eu raison du Déluge."

ce passage est à relire régulièrement en période de tilt, lorsqu'on a l'impression que les bad beat s'acharnent :)


Mon avis sur ce bouquin :
Un peu déçu par le coté Poker justement, car je m'attendais à plus de technique.
Enfin c'est un best-seller donc forcément grand public.
Quelques incohérences : notamment ce défi qui commence par une somme que Benedict perd volontairement, afin de montrer au milliardaire qu'il est de son niveau (??)
Quelques scènes chaudes aussi -dont l'une, torride, au bord d'une piscine- histoire de plaire au lectorat masculin..
L'auteur, qui a été successivement -je cite- boxeur, danseur mondain, camelot, dirigeant d'une multinationale puis producteur de films, a un peu touché à tout.. on le sent à travers ce récit dans lequel tout est possible.. un style agréable, qui donne envie de découvrir d'autres de ses livres.

3 commentaires:

Jeremy a dit…

Je pense à "La musique du hasard" de Paul Auster, qui prend le poker comme prétexte à une fable pour adultes complétement absurde. Après une partie de pok perdue contre 2 milliardaires fous, 1 héritier et 1 jeune joueur de poker pros sont sequestrés par les milliardaires et condamnés à construire un mur de leurs propres mains...

http://www.amazon.fr/Musique-du-hasard-Paul-Auster/dp/2253138320

aldanjah a dit…

à rajouter à la longue liste de bouquins qu'il me reste à lire :)

Anonyme a dit…

J'ai lu les 2 bouquins, "la musique du hasard" et "la gagne", et j'ai nettement préféré le premier.
Le style du second est parfois incertain, voire maladroit. On voit bien qu'il s'agit d'un premier roman.
L'histoire est, comme l'aurait dit Jacques, abracadabrantesque au possible.
Il y a nettement plus de matière à réflexion de la lecture du livre de Paul Aster que de celle de Lenteric.
Enfin, c'est mon avis et je le partage !